Le blogueur en sécurité belge Yeri Tiete a découvert, il y a quelques semaines, que la sécurité SSL laissait à désirer dans la plupart de nos institutions financières.

« Nos banques mettent en œuvre SSL incorrectement et tergiversent trop longtemps avant d'exécuter d'importants correctifs et mises à jour, ce qui fait qu'elles créent un faux sentiment de sécurité », explique le jeune homme.

Selon le blogueur, nos banques hésitent souvent à actualiser leur protocole SSL parce qu'elles veulent s'assurer que les ordinateurs qui tournent encore sur l'ancien Windows XP et qui utilisent Internet Explorer 6 puissent continuer de faire tourner leurs applications.

La réaction ne s’est pas fait attendre : « La sécurité est une priorité absolue pour les banques belges », souligne Febelfin, la fédération du secteur financier.

  • La sécurité des transactions en ligne n'a pas été mise en danger, a réagi ING Belgique. La banque précise également que quatre des cinq points sensibles en matière de sécurité évoqués dans l'article ont été renforcés dans le courant de février.
  • Le renforcement des mesures de sécurité est en cours « depuis un certain temps déjà » chez Record Bank.
  • BNP Paribas Fortis souligne de son côté que « tous les sites de la banque avaient déjà été adaptés le 27 janvier en vue de renforcer la protection des données des clients. Seule la partie informative du site d'Hello Bank devait être renforcée, ce qui a été le cas ce lundi ».

Autres Actualités