Au regard du « septième programme-cadre de recherche et de développement technologique » européen (FP7), BlueKrypt a travaillé sur un projet de recherche visant à améliorer la sécurité des éléments présents dans un environnement BYOD (« Bring Your Own Device »).

Les principaux problèmes rencontrés sont :

  • L'absence de garanties précises quant à la fiabilité et la sécurité des appareils mobiles et des périphériques BYOD accédant aux services du « cloud computing ». Ce constat est problématique pour les entreprises qui souhaitent déplacer leurs applications et leurs cœurs de métier vers le « cloud mobile ».
  • Un manque de sécurité de « bout en bout » qui fragilise la confiance des intervenants. Il faut, par exemple, être sûr que les données présentes sur un client ne subissent aucune modification ou aucune fuite non autorisée. Des politiques d'exécution doivent être fournies dans des scénarios où les différentes parties dans plusieurs domaines peuvent librement interagir et collaborer en utilisant leurs appareils mobiles.
  • Les TEE existants (environnements d'exécution de confiance) offrent un ensemble limité de services de sécurité.

Face à ce constat, 9 partenaires, dont BlueKrypt, ont décidé de travailler ensemble afin d’élaborer une solution complète permettant aux entreprises d’envisager sereinement l’utilisation des technologies mobiles du futur.


Autres Actualités